Le papillon sort de sa chrysalide !

Voilà la toute nouvelle machine virtuelle du projet !

Basée sur un système d’exploitation Debian Buster 64-bits, en tant que créateur, je la baptise donc Butterfly (dans la logique où la version 32-bits s’appelait Caterpillar, je le rappelle).

Voici les liens de téléchargements, n’oubliez pas de faire des retours des bugs rencontrés sur le site (et si tout se passe bien, un petit commentaire ou un petit mail fait toujours plaisir). Je vous conseille toujours le client torrent Transmission. Vu que j’ai la fibre, ça devrait aller plus vite qu’avec Dropbox.

Faites attention, j’ai oublié d’abaisser les réglages par défaut : la version sortie de la boite consomme 3 Go de RAM et 2 cœurs (sur une machine 16 Go, 4 cœurs, ça marchait très bien, mais tout le monde n’a pas accès à ma machine de guerre).

Le guide de prise en main a été mis à jour pour prendre en compte cette nouvelle machine.

Pour les utilisateurs de PC, si vous n’avez pas encore activé la virtualisation sur votre machine, vous aurez besoin de le faire avec cette version (c’est une limitation de VirtualBox qui doit passer par de la virtualisation matériel dès qu’on passe en 64 bits). De nombreuses ressources existent pour vous guider, mais je vais bientôt faire une page dédiée au problème.

Toujours la même limitation reconnue : pour ne pas l’alourdir plus que de raison, je n’ai pas mis les utilitaires classiques : navigateur web généraliste, suite bureautique, logiciels de dessin,… Ils seront proposés dans la version finale, mais les tests ont surtout besoin de montrer le bon fonctionnement des logiciels “métiers”.

J’ai eu des petits soucis sur openmeca, mais au final, en recompilant, on a le droit à la dernière version, à jour des dernières avancées.

Laisser un commentaire